Screen Shot

Première initialement Prévue le 6 juin 2020 à Torcy,
dans le cadre du Festival Entrer dans la Danse.
Annulée pour cause de crise sanitaire

Screen Shot est une commande faite à la chorégraphe Annabelle Pulcini par Sophie Chadefaux, directrice des Rencontres Internationales de Danse Contemporaine (RIDC école de danse à Paris) pour un groupe de 14 étudiants en 1ère année.

NOTE D'INTENTION

Dans Screen Shot, et pour ce grand nombre de danseurs, je creuse ma réflexion sur les liens entre musique et danse avec un choix musical dans la même veine que celui de ma dernière création The New Number Order.
J’ai choisi Screen shot, tiré de l’album To be kind de Swans, groupe de rock expérimental industriel américain, originaire de New York. https://younggodrecords.com/
Ce morceau induit la durée de la pièce (contrainte de départ imposée) mais aussi la structure en deux parties chorégraphiques les soli et l’unisson, ainsi que l’humeur, l’énergie l’état émotionnel.
De ce morceau découle aussi le titre de la pièce que j’aime à interpréter ainsi :
Screen shot signifie capture d’écran. Prendre le mot anglais shot dans sa définition possible de coup, tentative, dans le sens essai de projection d’un tir, d’une vision, sur un écran qui ici serait la scène.
La capture me renvoie à l’instantanéité du geste, de l’action, et de la réaction des danseurs en temps réel à cette musique. (Improvisation)
J’aime aussi l’idée que les danseurs soient capturés dans un espace défini, par cette musique lancinante.
Capture = image, photo de l’instant présent → improvisation
Ecran = cadre = espace = ici dispositif de représentation

Screen shots (le film)

La situation sanitaire et le confinement imposé à tous ont troublé et assujettit en quelque sorte les danseurs et la chorégraphe, bels et bien capturés dans un espace, celui de l’écran de leur ordinateur.
A voir içi (Code d'accès = swans)